Passionate People

Idées de style de vie, documentations et articles


pour les personnes à mobilité réduite

Les coussins pour fauteuils roulants : la clé d’une conduite confortable

Les coussins pour fauteuils roulants : la clé d’une conduite confortable

Vous aimez votre fauteuil roulant pour de nombreuses raisons, tel que la liberté et l’indépendance qu’il vous offre. Mais que se passe-t-il si vous n’avez pas le coussin approprié ? Vous l’aimeriez beaucoup moins car il serait moins confortable.

C’est le dilemme auquel j’ai dû faire face. J’appréciais mon fauteuil roulant pour toutes les possibilités qu’il m’offrait : faire et participer à de nombreuses activités. Mais j’avais du mal à rester assis plus de quelques heures, ce qui altérait la fonction principal du fauteuil roulant. A cette époque, j’étais à l’école et faire partie d’un groupe est essentiel comme pour n’importe quel étudiant. Pourtant, dès que nous avions une pause ou que c’était l’heure de déjeuner, j’allais à l’infirmerie pour m’allonger dans le premier lit disponible afin que je puisse me reposer et soulager la pression que j’avais à être assis. A cause de cela, j’étais isolé des autres ce qui a rendu mon intégration un peu plus difficile.

Lorsque le problème de confort à commercer à avoir un impact sur ma santé et que je risquais de développer des escarres, j’ai décidé qu’il était temps de prendre les choses en main. J’avais peur d’avoir le même problème qu’une de mes amies a eu – une utilisatrice de fauteuil roulant. Ses escarres ont atteint un tel niveau qu’elle a dû subir plusieurs opérations de la hanche/taille et a passé de nombreuses semaines à l’hôpital.

La recherche commença avec les kinésithérapeutes et les ergothérapeutes qui essayèrent de trouver une solution plus confortable à mon problème. Ils découvrirent que le problème venait du coussin que j’utilisais ; c’était un coussin standard que je n’avais jamais changé alors que mon corps, lui, avait changé. Il ne pouvait plus tolérer ce coussin qui fut un temps confortable pour moi.

Après plusieurs essais de coussins – pas facile puisqu’on ne peut pas savoir instantanément si le coussin va convenir ou pas ; sauf s’il est fait de pierres ! – cela a pris presque un an avant de trouver un coussin qui paraissait convenable. Ma condition physique a évolué, c’est pour cette raison que cela a pris presque un an. Cette évolution affecte considérablement ma posture et ma façon de m’assoir. Par conséquent, dès que je trouvais un coussin qui me paraissait approprié, je réalisais quelques semaines plus tard, que dès que je restais assis plus de quelques heures, la douleur et l’inconfort refaisaient surface.

Je dois admettre qu’après avoir essayé plusieurs coussins, je suis devenu sceptique à l’idée de trouver un jour le bon coussin et en même temps j’appréhendais de me retrouver coincer avec un coussin qui me paraissait bien mais qui au final ne l’était pas. Lorsque j’ai enfin trouvé un coussin confortable adapté à ma morphologie et qui ne me faisait pas souffrir, j’étais inquiet – je pense que je n’arrivais pas à y croire et que j’avais peur que quelque chose arrive à ce coussin « miraculeux » ou que mon corps change à nouveau. Heureusement la nature de ce coussin est capable de s’adapter aux changements de mon corps.

Cela m’a pris un peu de temps pour trouver le coussin idéal. Ce n’est qu’en arrivant à l’université que j’ai pu enfin dire que j’étais confortablement assis et que je pouvais rester dans mon fauteuil roulant tout au long de la journée. C’était un élément vital dans ma réussite à l’université parce que je pouvais surmonter de longues heures de recherches à la bibliothèque, aller aux cours et être avec d’autres étudiants. J’ai obtenu ma licence avec les honneurs. Je pense sincèrement que sans le bon coussin, je ne serais pas là où je suis actuellement.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Les coussins pour fauteuils roulants : la clé d'une conduite confortable
Author Rating
51star1star1star1star1star