Passionate People

Idées de style de vie, documentations et articles


pour les personnes à mobilité réduite

Voyager en fauteuil roulant : la clé de l’indépendance

Voyager en fauteuil roulant : la clé de l’indépendance

La liberté de voyager, de bouger et de parcourir le monde peut devenir un luxe que beaucoup on du mal à apprécier. Si vous êtes atteints d’un handicap, l’idée même de voyager peut vous sembler utopique. Entrez dans le monde du voyage en fauteuil roulant !

Que vous soyez nés avec un handicap ou que vous l’êtes devenus au cours de votre vie, l’envie de bouger et de rester actifs est toujours présente. Mais que se passe-t-il lorsque vos conditions physiques vous limitent à certaines positions et certains endroits ?

Comment un voyage en fauteuil roulant m’a aidé quand j’étais enfant

Je n’ai jamais marché, mais à l’âge de 12 ans j’ai subi une spondylodèse (fusion de vertèbres) qui m’a bloqué au lit pendant 10 mois. C’était la période la plus noire de ma vie, j’étais juste une enfant. J’avais envie d’apprendre, d’évoluer et de découvrir le monde. Soudain, tout ce que j’avais, c’était ce lit dont je voulais désespérément m’échapper. L’impossibilité de marcher est complétement différente que d’être coincé dans une même pièce où vous voyez les mêmes murs tous les jours et que vous vous demandez ce qu’il pourrait bien se trouver derrière ces murs.

Lorsque j’ai recommencé à pouvoir m’asseoir, un voyage scolaire s’est présenté et je souhaitais désespérément y participer. Cependant, ce qui posait problème, est que je ne pouvais pas rester assise dans mon fauteuil roulant électrique toute la journée.

Je me suis donc résignée à rester chez moi et à ne pas faire partie de cette excursion mais mon professeur ne partageait pas le même avis que moi. Bien longtemps à l’avance, elle s’était arrangée pour que je puisse voyager en position couchée à l’arrière d’une voiture, et d’emporter un fauteuil roulant. Ce fauteuil était pliant, compact et facile à transporter. Un fauteuil qui m’a permis de voyager et rejoindre mes camarades lors de ce voyage de classe.

Lorsque je suis arrivée et que j’ai vu l’endroit où j’allais séjourner, je n’arrivais pas à en croire mes yeux. J’étais enfin sortie de ma chambre, je ne voyais plus le monde au travers de cette fenêtre de  chambre et tout ça grâce à mon fauteuil roulant pliant. J’étais libre et indépendante à nouveau. Je ne pouvais peut-être toujours pas marcher mais je pouvais me déplacer.

C’est magique de pouvoir découvrir des choses et de nouveaux paysages de nos propres yeux au lieu de simplement en entendre parler. Chaque expérience est unique. Mes camarades de classe et moi, nous n’avons pas observé les choses de la même façon. Non pas parce que nous percevons les choses de manières différentes mais parce que nos goûts ne sont pas les mêmes. Nos choix ne sont pas les mêmes non plus et mon fauteuil roulant pliant a rendu cette expérience unique.

Voyager avec un handicap aujourd’hui

De nos jours, il serait impensable de vivre sans l’existence de fauteuil roulant pliant, surtout depuis que voyager est devenu plus accessible et abordable pour tous les classes. Autrefois, voyager était réservé aux personnes avec des revenus importants et une certaine condition physique. Les changements dans le secteur du tourisme ont permis d’ouvrir leurs portes à ceux qui pensaient que voyager était un luxe. Il est maintenant possible de voyager même pour des personnes atteintes d’un handicap.

Si vous faites une recherche sur Internet, vous trouverez au moins quatre ou cinq agences de voyage qui proposent des lieux de vacances accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ils prévoient également de la location d’aides techniques afin que votre séjour se déroule sans encombre. Lève-personnes, chaises percées et fauteuils roulants sont les matériels essentiels lorsque vous êtes loin de chez vous. Cela vous permettra de partir l’esprit tranquille et de pouvoir apprécier tous les aspects du voyage et de pouvoir en voir autant que les personnes sans handicap.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Voyager en fauteuil roulant : la clé de l’indépendance
Author Rating
51star1star1star1star1star